Forum de l'AAPPMA les Pêcheurs de l'Yerres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Les PDY sur facebookLes PDY sur facebook  
Les mailles changent en 2017 !!! Brochet 60 cm Sandre 50 cm Blackbass 40 cm r /> .... La devise reste la même: RELACHE TON FISH !!!!!!!

Partagez | 
 

 les leurres !!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olive59

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 09/01/2009
Age : 48
Localisation : jouy le chatel

MessageSujet: les leurres !!!!!!!!   Dim 7 Fév - 12:22

Bonjour à tous

j'espère que vous ne vous ennuyez pas trop pendant cette fermeture du brochet.
Moi, j'affine mon matériel de pêche au coup en attendant le premier rayon de soleil qui j'espère arrivera ce mois ci.
Je suis allé au salon de Melun et comme à chaque fois, je me suis senti perdu au milieu de tous ses leurres avec leur nom bizarre et donc je n'ai pas fait d'achats car je ne connais pas vraiment leur utilisation.

Est ce que quelqu'un possèderait un tableau simple des différents leurres existants avec leur nom et leur utilisation : cranckbait, spinnerbait, minnow..........

Merci pour votre aide car je vais surement aller faire un passage au sapel la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RCA
Admin
avatar

Messages : 894
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Fontenay-Trésigny

MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   Dim 7 Fév - 14:15

Bonjour Olivier.

J'ai écrit toute une série d'articles sur les leurres pour le site Carnavenir, en voici un qui essayait justement de présenter succintement les différents types de leurres :

LES POISSONS NAGEURS

Il existe aujourd’hui une grande variété de types de poissons nageurs, chaque modèle a une action et une profondeur de nage déterminées par sa forme, son poids, la taille et l’inclinaison de sa bavette. En outre, il faut distinguer les modèles flottants (moins denses que l’eau, ils remontent à l’arrêt), les « suspendings » (de même densité que l’eau, ils restent à leur profondeur de nage à l’arrêt), et les coulants (plus denses que l’eau, ils coulent à l’arrêt). Certains sont munis de billes internes, d’autres non. Il est donc souhaitable d’avoir à sa disposition plusieurs modèles de poissons nageurs, afin de pouvoir s’adapter à différents types de postes et conditions de pêche. D’autant que chacun se décline généralement en plusieurs tailles et plusieurs couleurs, donnant une infinité de combinaisons possibles. On peut les regrouper en plusieurs catégories, selon leur action et leur profondeur de nage :

Les leurres de surface (ou « topwater baits »)

Comme leur nom l’indique, ces leurres vont évoluer à la surface de l’eau, et sont donc parfaits pour prospecter des zones peu profondes (1 ou 2 m maximum) et/ou envahies par la végétation.

Dans cette catégorie, on trouve les « stickbaits » (ou leurres bâtons), qui sont des poissons nageurs sans bavette ; on les anime par des coups de poignets qui font se désaxer le leurre à gauche et à droite, lui donnant une nage sinueuse en zig-zag, que l’on nomme « walking the dog ».


On y trouve également les « poppers », leurres à face concave que l’on anime par des tirées sèches, ce qui provoque un « pop » caractéristique dans une grande éclaboussure ; ces leurres s’utilisent sur des postes assez ciblés et on besoin de peu d’espace : trouées de nénuphars par exemple.


Autres poissons nageurs de surface, les « crawlers », équipés d’une bavette perpendiculaire au leurre, parfois articulée comme des ailes ; ces leurres, qui imitent souvent des oisillons, des souris ou des insectes, sont très bruyants et sont à animer par des tirées sèches ou de longues glissades.


Il existe également des poissons à hélices, très utilisés en mer sur le bar mais qui peuvent donner de bons résultats sur nos carnassiers d’eau douce.


Tout pêcheur aux leurres devrait posséder quelques modèles de poissons nageurs de surface. En effet, ils sont les seuls utilisables dans certains secteurs délaissés par la plupart des pêcheurs car impraticables aux techniques traditionnelles, et une attaque de carnassier (brochet ou black-bass) en surface est un plaisir inoubliable. D’ailleurs, il est essentiel de garder son calme et d’attendre un instant avant de ferrer pour ne pas retirer le leurre de la gueule du poisson.


Les « jerkbaits »

Il s’agit de poissons nageurs évoluant généralement assez peu profond, environ 1 à 2 m. Soit ils sont dépourvus de bavette, soit celle-ci est de petite taille et placée presque perpendiculairement par rapport au corps.


L’intérêt de ces leurres réside dans leur animation particulière, en effet « jerkbaits » signifie « leurres à secouer », ils ne doivent donc pas être ramenés de façon régulière et rectiligne comme les classiques poissons nageurs de type "minnow", mais doivent être animés par des coups de poignets plus ou moins réguliers qui les font se désaxer et sauter en avant. Cette nage désordonnée provoque l’agressivité des carnassiers qui attaquent souvent par réflexe. On les utilisera donc dans des secteurs de profondeur moyenne (2 à 3 m) et relativement dégagés, par exemple sur les bordures ou en petites rivières calmes.


Les « long bill minnow »

De même nature que les « jerkbaits », les « long bill minnow » ont toutefois une bavette beaucoup plus longue et située dans le prolongement du corps, ce qui en fait des leurres de prospection plus profonde, généralement 2 à 3 m.



Les « crankbaits »

Ces leurres à la forme bien particulière, très trapue (« fat crank ») ou plus aplatie (« flat crank ») sont munis la plupart du temps d’une bavette surdimensionnée sur laquelle est fixé l’anneau d’attache. La taille et la position de la bavette déterminent la profondeur de nage, qui peut atteindre plus de 6 m pour certains modèles. Il existe cependant des modèles de crankbaits à petite bavette pour une nage peu profonde. Les « crankbaits » sont très faciles à utiliser, car ils ne nécessitent pas d’animation particulière et donnent le meilleur d’eux mêmes en les ramenant de façon régulière. Ce sont des leurres qui produisent beaucoup de vibrations.


Ils sont parfaits pour peigner de grands étendues d’eau, mais ils peuvent également s’utiliser en raclant le fond (« bottom tapping »), ce qui soulève un nuage de particules qui peut attirer l’attention des carnassiers. Ils sont également très efficaces dans des zones encombrées de roches ou de branches englouties, car leur longue bavette heurte l’obstacle en premier et les fait basculer, d’autant qu’ils sont pour la plupart flottants, évitant ainsi souvent de s’accrocher.


Il existe également des « crankbaits » sans bavette, les « lipless », qui ont une forme de losange et un anneau de fixation sur le dos. Ce sont des leurres coulants qui peuvent se ramener régulièrement mais aussi s’utiliser en pêche verticale.




LES LEURRES SOUPLES

A la différence des poissons nageurs, les leurres souples sont très polyvalents car un même modèle pourra être utilisé de manière différente en fonction de son montage et de la plombée choisie. Leur autre grand avantage tient aux ondulations due à leur matière souple, qui les rendent très attractifs même à l’arrêt. Ils peuvent être utilisés pour tous les carnassiers, mais ils sont particulièrement réputés pour la pêche du sandre et du black-bass.

Certains modèles peuvent être équipés d’une simple tête plombée, ou d’une monture de type « Drachko » ; on les animera alors à la façon de la pêche au mort manié, en prenant contact avec le fond puis en relevant la canne pour faire sautiller le leurre dans un mouvement plus ou moins ample. Ces modèles ont souvent un appendice vibratoire en queue, soit en forme de faucille ou de virgule (twists), soit sous forme d’une bavette caudale (grubs, shads…).


D’autres, classés sous l’appellation de « soft jerkbaits » («jerkbaits » souples), donneront le meilleur d’eux mêmes en étant peu ou pas plombés ; ils s’animent alors comme les « jerkbaits » durs, par des coups de poignet afin de leur imprimer une nage désordonnée et planante. Ce sont généralement des imitations de poissons, ils sont parfaits pour se faufiler sans s’accrocher au milieu des herbiers ou au cœur d’un arbre mort, surtout avec un montage anti-herbe (hameçon décentré dont la pointe est camouflée dans le leurre, ou repiquée sous une mince pellicule de plastique).


Il existe également de nombreux modèles imitatifs, en forme de vers, de grenouilles, d’écrevisses, de salamandres, de lézards, etc…
Sans compter toutes les formes les plus bizarroïdes, les frites, les tubes, et des leurres ne ressemblant à rien de connu sur notre planète, avec des tentacules et appendices divers et variés…


Les possibilités de montages sont multiples, au moyen d’hameçons simples de forme et de taille différentes, mais aussi de plombs divers (chevrotines, plombs balles, etc…). On peut également les équiper de plombs sabots pour la pêche à la verticale, ou encore les utiliser pour un montage «drop shot », deux techniques très efficaces sur des poissons peu actifs et pour une prospection très lente.




LES « SWIMBAITS »

A l'origine leurres hybrides, mi poissons nageurs, mi leurres souples, on trouve aujourd'hui des swimbaits souples et des swimbaits durs. Ils possèdent une bavette qui va déterminer leur profondeur de nage, et peuvent être coulants, «suspending » ou flottants. Ils sont souvent articulés et ont une nage serpentiforme assez naturelle. La plupart des modèles nagent peu profond, mais ils ont la capacité de faire monter les poissons d'assez profond.




LES CUILLERES TOURNANTES

Ce leurre reste un classique toujours efficace sur toutes les espèces de carnassiers. Le principe est un axe autour duquel tourne une palette, émettant vibrations et éclats lumineux. La cuillère peut être plombée sur l’axe, ou plombée en tête. La palette peut être de forme arrondie (type « Colorado ») parfaite dans les eaux calmes, ou allongée (dite en feuille de saule) plus adaptée aux courants.

La cuillère tournante est un leurre très simple à utiliser, ce qui en fait un bon outil d’approche de la pêche au lancer. En effet, il suffit de la ramener de façon régulière, éventuellement avec quelques pauses, accélérations et changements de directions qui peuvent déclencher l’attaque d’un carnassier qui suivait le leurre.

On choisira la taille de la cuillère en fonction du poisson recherché : n° 00 à 2 pour la truite et la perche, n° 3 à 7 pour le brochet.
Les coloris sont assez restreints, les plus passe partout sont l’argenté, le doré, et le « fire tiger » (vert – jaune – orange). Certains modèles possèdent un pompon rouge ou jaune qui permettent au poisson de mieux cibler son attaque. Enfin, il existe des modèles tandem, munis de 2 palettes.




LES CUILLERES ONDULANTES

Peu utilisées en France, elles font pourtant partie des leurres classiques pour les anglo-saxons. Leur principe est extrêmement simple, mais redoutablement efficace : un simple morceau de métal aplati et galbé, qui offre peu de résistance à la tirée tout en ondulant, et qui descend doucement en feuille morte lors d’un relâché. Ces dernières phases sont les plus intéressantes, car la cuillère envoie alors des éclats lumineux dans toutes les directions et il est fréquent que l’attaque se produise à ce moment là.


La cuillère ondulante doit être animée en dents de scie, avec une succession de tirées plus ou moins amples, suivies de relâchées durant lesquels il est important de ne pas brider la cuillère, tout en maintenant une tension suffisante du fil pour sentir la touche. Il existe par ailleurs des modèles lourds qui sont destinés à être dandinés verticalement.




LES « SPINNERBAITS »

Il s’agit là encore d’un leurre hybride, qui combine certains aspects des cuillères tournantes et des leurres souples. Ils sont composés d’une armature métallique en forme de V, comportant en haut une ou plusieurs palettes tournantes, et en bas une tête plombée sur laquelle sont fixés un hameçon simple et une jupe de filaments synthétiques colorés. Il est même recommandé d’y rajouter un leurre souple, de type « twist » ou « quatre queues » qui va rajouter du volume et de nouvelles vibrations. Ainsi équipé, c’est un leurre qui multiplie les signaux visuels et vibratoires et qui provoque l’agressivité des carnassiers.


La conception du « spinnerbait » en fait un leurre très efficace dans les milieux encombrés, puisque l’hameçon simple est protégé des accrochages par le bras supérieur du leurre. Il passe donc très bien dans les arbres immergés et il ne faut pas hésiter à lui faire cogner contre les branches.
Mais ce leurre est également à l’aise en pleine eau, où il peut battre rapidement du terrain à la recherche de poissons actifs. Selon la vitesse, il peut être ramené quasiment en surface, ou au contraire près du fond en animation lente (« slow rolling »). C’est un leurre toujours en activité puisque même au relâché, il descend en tournant comme un hélicoptère.
Sans doute un des leurres les plus polyvalents et les plus efficaces.



LES « BUZZBAITS »

Les « buzzbaits » sont conçus à peu près comme les « spinnerbaits », mais avec une armature métallique plus en forme de « R », et qui porte une hélice sur son bras supérieur, au lieu de palettes. C’est un leurre de surface à ramener aussi lentement que possible, juste pour lui éviter de couler. L’hélice tourne à la surface de l’eau en créant un raffut qui ne peut laisser aucun poisson indifférent.


Tout comme le spinnerbait, on peut lui rajouter un leurre souple sur l’hameçon, mais aussi un second hameçon appelé « hameçon chance » (ou « trailer hook ») destiné à limiter les ratés au ferrage.



LES « JIGS »

Dernier abordé de notre tournée sur la « planète leurres », le « jig » est une tête plombée avec une jupe de filaments colorés entourant l’hameçon simple. S’il est possible de le ramener entre deux eaux, c’est toutefois généralement sur le fond que l’on utilise le plus ce leurre.


Il est possible de lui rajouter un leurre souple (imitation d’écrevisse par exemple) ou de la couenne de porc, qui va à la fois augmenter son volume et ralentir sa descente dans l’eau. S’il n’a pas été attaqué pendant cette phase de descente, on peut l’animer par petits sauts sur le fond, à la manière d’une écrevisse en fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pecheursdelyerres.forum-actif.net
Zenclod

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 70
Localisation : Rozay en Brie

MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   Lun 8 Fév - 13:27

Bonne idee ta demande Olivier.
Ce qu'écrit RCA ,merci RCA, et que j ai lu avec attention et plus simple pour moi en compréhension. Je commence à assimiler les termes anglais de la planète leurres. Reste pour moi à devenir bon pour les noeuds, et de penser ce qui se passe sous l eau .( métier qui entrera de gré (quand je pêche avec l un d entre vous) ou de force (quand je suis seul) )
Bon salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olive59

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 09/01/2009
Age : 48
Localisation : jouy le chatel

MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   Lun 8 Fév - 20:31

merci RCA pour ce résumé clair et complet. Espèrons que les poissons ne lisent pas le forum lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drachko18

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 39
Localisation : Vilbert

MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   Lun 8 Fév - 21:59

Citation :
J'ai écrit toute une série d'articles sur les leurres pour le site Carnavenir, en voici un qui essayait justement de présenter succintement les différents types de leurres :


Merci RCA présentation succinte..., j'ose même pas imaginer le temps pour rediger tout cela la premiere fois... Smile

Maintenant reste les noeuds... si tu as quelque chose Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RCA
Admin
avatar

Messages : 894
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Fontenay-Trésigny

MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   Lun 8 Fév - 22:41

Laughing désolé je n'ai pas écrit d'article sur les noeuds, en revanche je peux te donner quelques liens pas mal Wink

- sur le site de Michel Tarragnat : http://www.carnassiers.com/sommaire/bricolage/noeuds/noeuds.html

- un site complet sur les noeuds Shocked : http://www.lesnoeuds.com/noeuds_de_peche.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pecheursdelyerres.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les leurres !!!!!!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
les leurres !!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pêcheurs de l'Yerres :: Techniques de pêche :: Techniques de pêche :: Pêche des carnassiers-
Sauter vers: