Forum de l'AAPPMA les Pêcheurs de l'Yerres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Les PDY sur facebookLes PDY sur facebook  
Les mailles changent en 2017 !!! Brochet 60 cm Sandre 50 cm Blackbass 40 cm r /> .... La devise reste la même: RELACHE TON FISH !!!!!!!

Partagez | 
 

 Orellana, le retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RCA
Admin
avatar

Messages : 894
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Fontenay-Trésigny

MessageSujet: Orellana, le retour   Sam 8 Oct - 16:09

Après un séjour au printemps 2009 (voir compte-rendu ici : http://www.carnavenir.com/forumphpbb/phpBB2/viewtopic.php?t=5368 ), nous sommes de retour à Orellana en cette fin septembre 2011. L’équipe est constituée de Tudor pour qui c’est le 3ème séjour sur place, de moi même (2ème séjour) et de Michel qui découvre l’endroit pour la 1ère fois.

Départ en voiture le vendredi 23 septembre de la région parisienne, pour une grosse étape de 1300 km qui nous amène le soir à Salamanque. Après un resto et une bonne nuit de repos, les derniers 300 km du samedi ne sont qu’une formalité et c’est en fin de matinée que nous arrivons à Orellana. Nous contactons le directeur, Michel Godbille, que nous retrouvons dans les locaux de Pesca Extramadura. Nous prenons possession de notre appartement (nouveaux appartements en 2011, tout neufs), et l’après-midi nous faisons une 1ère reconnaissance sur le lac.

A noter deux particularités nouvelles : d’une part les ablettes ont fait leur apparition sur le lac (en provenance d’un lac supérieur) ce qui constitue une source supplémentaire de nourriture pour les brochets qui jusque là se nourrissaient essentiellement des nombreuses écrevisses présentes ; d’autre part, cette année a vu une explosion des populations de black-bass.

Le dimanche, nous attaquons les choses sérieuses. Nous embarquons avec Vincent de Bruyne qui nous explique la pêche qui marche en ce moment. Pour ceux qui ne connaissent pas ce lac, il faut savoir que la pêche d’automne est très différente de celle du printemps : au printemps, après la fraye, les brochets restent dans les criques et on pratique une pêche de bordure dans quelques mètres d’eau ; à l’été et à l’automne, les poissons ont regagné les eaux plus profondes et on les trouve souvent autour de 10 m de profondeur, shads et lipless sont alors les outils les plus adéquats pour les faire mordre, en particulier autour des pointes rocheuses et autour des îles immergées, la taille moyenne des prises étant aussi supérieure. Nous faisons une bonne journée, notamment avec 5 brochets le matin pour moi, au gros lipless SPRO Screaming Devil S 80 g, dont un 79 cm et un 83 cm, et 6 brochets pour Tudor ; l’après-midi nous nous amusons à pêcher le black aux leurres de surface, j’en sors 5 et Tudor 18.











Le lundi, nous pêchons avec un autre guide, Daniel, en nous partageant 2 bateaux. Nous sortons 23 brochets dans la journée, équitablement répartis entre nous (8, 8, 7), dont un 80 cm pour Michel, et surtout un très beau 96 cm pour Tudor, ainsi que 16 bass. Tudor et Michel font un festival au Divinator de Biwaa, un shad à palette.







Le mardi, nous changeons en allant passer la journée sur le lac de la Serena, un lac immense de plusieurs dizaines de milliers d’hectares, très peu pêché, où l’on trouve diverses espèces de poissons, dont le barbeau comizo, le bass, ainsi qu’un nouveau venu, le catfish, un gros poisson chat américain. Le lac possède de nombreuses îles, avec des forêts immergées. D’entrée, nous faisons plusieurs beaux black-bass aux leurres de surface. Puis, après un petit passage à vide, nous trouvons d’autres îles bien peuplées en barbeaux. Les attaques en surface sont très violentes, ce poisson qui a une petite gueule a parfois du mal à saisir le leurre et attaque à plusieurs reprises, le combat est puissant et nerveux, les cannes sont pliées en 2, nos palpitants sont au maximum. Tudor et moi nous feront démonter sur 2 poissons, et nous ne comptons plus les agrafes explosées ou les branches de triples cassées ou tordues. Le midi nous déjeunons sur une île, à l’ombre, au milieu de nulle part, le paradis. Michel tente les barbeaux à la mouche, mais sans succès. Je finis la journée avec 5 barbeaux, Tudor et Michel avec 3 chacun. Tudor prend aussi un petit catfish au jerk.















Le mercredi, nous démarrons une journée float tube avec Pablo. Le matin, je fais 8 bass dont 2 jolis de 40/50 cm, Michel en sors 7 et Tudor 1 seul. L’après-midi, Tudor et Michel préfèrent retourner pêcher en bateau sur le lac avec Michel Godbille, tandis que je continue le float tube avec Pablo, et sors 9 bass supplémentaires et 1 brochet, aux leurres de surface et à l’écrevisse.







Le jeudi nous retournons sur le lac d’Orrelana, pour moi la pêche est difficile et je subis de nombreux décrochés et une casse sur un joli brochet, ne sortant que 3 brochets et 1 bass. Tudor prends 8 brochets et 2 bass, et Michel nous fais un festival avec 10 brochets.









Le vendredi, pour la dernière journée de pêche, nous sommes motivés à bloc, bien que la fatigue commence à se faire sentir. Nous sortons à nouveau 23 brochets (8 pour moi, 8 pour Tudor, 7 pour Michel), Tudor décroche un brochet du mètre, et nous faisons aussi un triplé de brochets (plus personne sur le bateau pour faire une photo hélas).











Au final, à 3, sur la semaine (4 jours de pêche au brochet sur Orellana, 1 jour sur la Serena, et 1 journée float tube), nous totalisons 178 poissons sur le bateau : 92 brochets, 74 bass, 11 barbeaux et 1 catfish, soit une moyenne de 30 poissons par jour. Tudor est en tête du petit concours amical avec 69 poissons, je suis deuxième avec 62 poissons, et Michel troisième avec 47 poissons. Michel a pris le plus de brochets (37), Tudor le plus de bass (35) et moi je suis « Monsieur barbeaux » (lol).

Un excellent séjour, de nombreux poissons combatifs et de belle taille, une organisation toujours nickel, un soleil omniprésent, de l’amitié. Le paradis des pêcheurs doit ressembler à quelque chose comme ça.







Un diaporama complet ici : http://www.carnavenir.com/diapoorellana2011/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pecheursdelyerres.forum-actif.net
arno

avatar

Messages : 2215
Date d'inscription : 25/01/2009
Localisation : Rozay

MessageSujet: Re: Orellana, le retour   Dim 9 Oct - 0:30


Magnifique !!
Bravo, et merci pour le partage Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esotera

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Orellana, le retour   Dim 9 Oct - 10:55

Superbe Very Happy vraiment un très belle endroit,de magnifique prises bravos a vous tous Very Happy
merci pour le petit reportage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenclod

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 70
Localisation : Rozay en Brie

MessageSujet: Re: Orellana, le retour   Dim 9 Oct - 20:21

on pourrait peut etre faire la meme chose a Nesles ou a Rozay?

clown


beau reportage et beau poissons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orellana, le retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orellana, le retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pêcheurs de l'Yerres :: Techniques de pêche :: Techniques de pêche :: Pêche des carnassiers-
Sauter vers: