Forum de l'AAPPMA les Pêcheurs de l'Yerres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Les PDY sur facebookLes PDY sur facebook  
Les mailles changent en 2017 !!! Brochet 60 cm Sandre 50 cm Blackbass 40 cm r /> .... La devise reste la même: RELACHE TON FISH !!!!!!!

Partagez | 
 

 Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RCA
Admin
avatar

Messages : 894
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Fontenay-Trésigny

MessageSujet: Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres   Jeu 3 Déc - 17:10

Je vous soumets la présentation générale du projet qui a été établi par l'AAPPMA :

Le projet consiste à implanter progressivement une petite population de black-bass à grande bouche (micropterus salmoide) sur la rivière Yerres, classée eau libre de 2ème catégorie du domaine privé, sur un secteur situé à proximité de Rozay-en-Brie (77) qui semble propice à une acclimatation de cette espèce.

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une nouvelle introduction d’espèce, dans la mesure où le black-bass fait partie des 26 espèces déjà reconnues présentes sur l’Yerres. De précédents empoissonnements ont d’ailleurs pu avoir lieu il y a quelques années, soit directement dans la rivière, soit dans des étangs communiquant avec elle (étang de Nesles notamment). En outre, la rivière l’Yerres a subi au fil des années divers aménagements (vraisemblablement curages et recalibrages, ainsi que de nombreux seuils) et ne permet plus le maintien dans de bonnes conditions de populations de brochets qui peinent à y assurer la totalité de leur cycle biologique, le black-bass paraissant plus adapté aux nouvelles conditions. Il est à noter que l’Yerres, de sa source à Chaumes (incluant le secteur qui nous intéresse), est classée zone Natura 2000 (site FR1100812). Enfin, l’Yerres ne devrait pas figurer dans les rivières pouvant atteindre le bon état écologique en 2015 prévu par la DCE. A priori, aucune disposition (Natura 2000, SAGE, PDPG, etc.) ne s’oppose à cette opération.

D’un point de vue écologique, le black-bass n’est pas considéré comme susceptible de créer des déséquilibres écologiques, et son introduction, que ce soit en eaux closes ou en eaux libres, ne pose pas de difficultés juridiques particulières. Dotée d’une forte capacité d’adaptation, cette espèce s’intègre très bien dans des milieux diversifiés. Introduit en France à la fin du 19ème siècle, le black-bass est présent dans de nombreuses régions. S’il apprécie particulièrement les températures clémentes du sud de notre pays, c’est un poisson eurytherme qui s’accommode d’une plage de températures importantes. Il est présent en différents points de Seine-et-Marne (en particulier dans certains bras morts et gravières de la Bassée, ainsi que dans différents plans d’eau), mais aussi dans les départements voisins où des projets similaires d’implantation ont été menés avec succès (Essonne, Val-de-Marne, Aube, Hauts de Seine, etc.).

Tout à fait capable de se reproduire dans nos eaux, des frayes de black-bass sont observées chaque année en Ile-de-France. Le black-bass se reproduit vers l’âge de 3-4 ans, à une taille comprise entre 30 et 35 cm. Le mâle construit un nid circulaire en bordure, sur un fond de sable et gravier, lorsque la température de l’eau atteint 18 à 20 °C soit entre mi avril et fin juin. Après la ponte, le mâle garde le nid qu’il oxygène par des mouvements de nageoires en évitant ainsi le colmatage des œufs. Après l’éclosion, le mâle protège encore les alevins pendant quelques semaines. Le black-bass est particulièrement vulnérable à cette période, ce qui justifie des mesures de protection adaptées.

Poisson opportuniste, le black-bass a un régime alimentaire varié et n’est pas strictement piscivore (insectes, larves, vers, écrevisses, etc.). Il contribue par ailleurs à réguler certaines espèces nuisibles (poissons chats, perches soleil, écrevisses de Louisiane…) dont il est un prédateur naturel.

D’un point de vue halieutique, le black-bass est un poisson de sport par excellence. Largement plus disponible que nos carnassiers usuels, sa densité peut être 10 fois supérieure à celle du brochet sur une surface équivalente. Très visible, il se pêche facilement à vue dès les beaux jours et les bredouilles sont rares. Poisson d’été, il comble un manque à une saison où les autres carnassiers sont plus difficiles à prendre. Il répond parfaitement à l’engouement actuel pour les pêches sportives aux leurres. Les qualités sportives de ce poisson, associées à l’approche dynamique et ludique de sa pêche, font que le black-bass attire particulièrement les jeunes mais aussi les femmes (aux Etats-Unis, 15% des pêcheurs de black-bass sont des femmes). Il peut donc contribuer à redynamiser la pêche et à reconquérir des effectifs de pêcheurs, constituant ainsi un investissement rentable pour les AAPPMA et Fédérations.

Sur le secteur, l’Yerres fait environ 5 m de large et sa profondeur estimée oscille entre 80 cm et 1m50. Du fait de la présence de seuils, le courant est faible (sauf en hiver où il peut être plus important en fonction des précipitations). L’eau se réchauffe assez vite en raison du peu de courant et de la faible profondeur. Du printemps à l’automne, le secteur est envahi d’herbiers et de nénuphars qui tapissent totalement certaines parties, ce qui constitue une bonne protection pour les juvéniles et ne pose pas de difficultés en terme de pêche du black-bass, dont les techniques et montages spécifiques sont bien adaptés à ces zones encombrées. Les bordures présentent par endroits des plages plus ou moins grandes qui pourraient constituer des zones de reproduction potentielles pour les black-bass, l’ajout de graviers et/ou l’installation de frayères artificielles (cagettes avec gravier) seraient susceptibles d’augmenter sensiblement ces possibilités de reproduction.

La quantité introduite pour le projet pourra représenter 60 kg par an sur 2 ans, soit 120 kg à terme. L’empoissonnement sera constitué de différentes classes d’âges, d’une part de poissons non matures entre 20 et 30 cm, d’autre part de reproducteurs de 35 à 40 cm voire plus.

Par ailleurs, dans le cadre de la politique fédérale de redynamisation de la pêche et de reconquête des effectifs de pêcheurs, la Fédération de Seine-et-Marne a accepter de développer parallèlement une population de black-bass dans un des étangs fédéraux de Rozay, ce qui constituera avec l’Yerres proche, un pôle d’attraction de pêche sportive du black-bass au cœur de notre département.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pecheursdelyerres.forum-actif.net
RCA
Admin
avatar

Messages : 894
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Fontenay-Trésigny

MessageSujet: Re: Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres   Jeu 3 Déc - 17:18

Vous pourrez donc, à partir de l'ouverture 2010 (qui devrait avoir lieu le 1er mai), trouver du black-bass dans l'Yerres.

Pour identifier ce poisson, en voici une présentation (issue du site www.achigan.net) :

Citation :
nom scientifique: micropterus salmoides.

famille: centrarchidés (sous famille des lépomiformes), comme la perche soleil et non pas comme la perche ou le sandre.

physique: son corps est ovale et sa tête représente le tiers de sa longueur. Il a une mâchoire inférieure proéminente et sa gueule largement fendue lui permet de s'attaquer à des proies très volumineuses. Sa nageoire dorsale comprend une partie constituée de rayons épineux pour se protéger des prédateurs et d'une partie se composant de rayons rameux. Le black bass a généralement un dos très foncé de couleur vert olive et un ventre de couleur argentée. Ses flancs laissent parfois apparaître une bande de losanges noirs.



taille: en France, les bass peuvent espérer atteindre 60 centimètres pour 4 kilos (très rare) alors qu'aux USA ou au Maroc les gros sujets dépassent les 10 kilos pour 80 cm. Le poisson record outre Atlantique (1932) pesait plus de 22 livres!
Les poissons d'un été mesurent en général une dizaine de cm, à 2 étés ils avoisinent les 20 - 25 cm, et à 3 étés ils atteignent la trentaine.
[taille légale de capture: 30 cm voire plus selon les endroits]
Une fois arrivés à cette taille, les black-bass n'ont pas toujours eu l'occasion de se reproduire, c'est pour cette raison qu'il vous est conseillé d'augmenter de vous même cette taille pour préserver l'espèce qui a bien du mal a s'implanter par endroit... Le no-kill (relacher le poisson après capture) voire un prévèlevement raisonné (non systématique) des prises est vivement conseillé pour ce fabuleux poisson de sport que vous aimerez retrouver au bout de votre ligne lors de votre prochaine sortie...

Comme indiqué dans ce texte, la taille légale de capture est de 30 cm. Au delà de cette simple régle légale minimale, nous vous invitons vivement à relacher les black-bass capturés au moins pendant une période de 3 ans afin de permettre à ces poissons de s'installer et de se reproduire. A défaut les efforts faits pour développer ce poisson seront rapidement réduits à néant.

Par ailleurs le black-bass se reproduit en mai-juin, période où vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les couples sur les nids circulaires construits par le mâle, celui-ci gardant ensuite les œufs puis les alevins. Merci de les laisser se reproduire en paix.

Merci d'avance à tous pour votre contribution à ce projet et votre sens des responsabilités Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pecheursdelyerres.forum-actif.net
arno

avatar

Messages : 2208
Date d'inscription : 25/01/2009
Localisation : Rozay

MessageSujet: Re: Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres   Ven 4 Déc - 21:32

cheers cheers [b]Bravo pour cette grande initiative cheers cheers
Comptons sur le légendaire bon sens briard pour favoriser l'adaptation du black bass !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet d'implantation du black-bass sur l'Yerres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pêcheurs de l'Yerres :: L'AAPPMA :: L'AAPPMA-
Sauter vers: